Appellations - Bordeaux

  • Saint-Emilion

    Saint-Émilion, patrimoine mondial de l’UNESCO
     
    Le vignoble de Saint-Émilion, plus de 5 000 hectares de vignes, est situé à une cinquantaine de kilomètres à l’est de Bordeaux à proximité de Libourne, sur la rive droite de la Dordogne. La ville de Saint Emilion, cité médiévale, est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Saint-Émilion dispose de deux appellations sur le même vignoble : saint-émilion et saint-émilion grand cru pour les meilleurs vins. Les sols sont calcaires, argilo-calcaires, graveleux et sablonneux, et livrent aux vins de la structure, de la finesse, de la gourmandise. Les vins de Saint Emilion sont exclusivement rouges, et sont composés majoritairement de merlot, cabernet franc et cabernet-sauvignon. Ils peuvent prétendre pour les meilleurs d’entre eux, les crus classés, à un vieillissement supérieur à deux décennies. Château Ausone et Château Cheval Blanc, sont les seuls premiers grands crus classés A de Saint Émilion.
  • Pomerol

    Pomerol, terroir d’exception
     
    Pomerol est un petit vignoble de 750 hectares situé au-dessus de l’Isle, un affluent de la Dordogne, au nord-est de Bordeaux. Pomerol est une commune sans village mais qui dispose d’un terroir grandiose permettant l’élaboration de très grands vins. Les graves y sont d’une grande richesse et les conditions hydriques sont parfois exceptionnelles. Merlot, cabernet franc, cabernet-sauvignon et malbec sont les principaux cépages de cette appellation qui ne produit que des vins rouges. Ces derniers sont fruités, structurés, complexes, charpentés, ils ont l’avantage de s’apprécier dès leur jeunesse mais prennent une formidable tenue avec un allié, le temps. Petrus, vin mythique, est le plus célèbre des pomerols. D’autres noms comme Château L’Évangile, Château La Conseillante, Château la Fleur Pétrus, Château Petit Village sont également de grandes pointures de Pomerol.
  • Margaux

    Margaux, un vignoble illustre et grandiose
     
    Margaux est un nom magique pour tout amateur de grands vins de Bordeaux. C’est d’une part le nom de l’appellation éponyme qui couvre près de 1 500 hectares de vignes sur la rive gauche de la Gironde, à 40 kilomètres de Bordeaux. Cette appellation d’origine contrôlée a été créée en 1954 et autorise les cépages du Médoc dont principalement le cabernet-sauvignon, le cabernet franc, le merlot, le petit verdot. D’autre part, Margaux c’est aussi le nom mythique d’un premier cru classé de 1855, le Château Margaux. Pavillon Rouge, le second vin de ce grand château reste une valeur également incontestable. Les vins de cette belle appellation du Médoc ont la particularité d’être très fins et de posséder un excellent potentiel de garde. Margaux compte 21 crus classés dont de prestigieux châteaux comme Château Giscours, Château du Tertre, Château du Marquis de Terme, Château Brane-Cantenac, Château Palmer, Château Rauzan-Gassies, Château Rauzan-Segla, Château Marquis d’Alesme Becker…
  • Pauillac

    Pauillac, terre de grands crus classés
     
    Le vignoble de l’appellation Pauillac s’épanouit dans le Médoc, sur la rive gauche de la Gironde à une quarantaine de kilomètres au nord de Bordeaux. Pauillac est la capitale du Médoc viticole. Voisine de Saint-Julien au sud et Saint-Estèphe au nord, cette appellation de plus de 1 200 hectares de vignes, est constituée d’affleurements de graves du günz qui confèrent aux vins de Pauillac finesse et puissance tannique. Le potentiel de garde de ces vins est énorme, plus de 25 ans pour les grands millésimes. Les vins sont exclusivement rouges et sont réalisés avec les principaux cépages du Médoc: cabernet-sauvignon, cabernet franc et merlot. Pauillac compte 18 crus classés dans le classement de 1855 dont trois premiers crus : Château Lafite-Rothschild, Château Latour, Château Mouton-Rothschild,   Château Duhart Milon, Château Clerc Milon, Château Haut-Bages Libéral, Château Lynch-Bages, Château Croizet-Bages, Château D’Armailhac, Château Pichon-Longueville de Lalande, Château Lynch-Moussas sont des grands crus classés réputés de Pauillac.
  • Pessac-Léognan

    Pessac-Léognan, un vignoble en ville
     
    Le vignoble de Pessac-Léognan appartenait autrefois à l’appellation Graves avant de devenir une appellation à part entière en 1987. Déjà connu au Moyen-Âge, Pessac-Léognan est un vignoble de plus de 1 500 hectares de vignes enchâssé dans la banlieue bordelaise. La nature du sol, riche en graves, argiles, sables et calcaires, est due à la proximité de la Garonne. Un microclimat se joint également aux sols précieux pour la réalisation de grands vins, élégants, fumés, soyeux, charpentés avec une grande aptitude à la garde. Pessac-Léognan produit des vins rouges à base des cépages traditionnels de la région bordelaise que sont le cabernet-sauvignon, cabernet franc, merlot, malbec, ainsi que des vins blancs complexes avec du sémillon, sauvignon et muscadelle. Château Haut-Brion est le seul premier cru classé 1855 qui ne se situe pas dans le Médoc. Château La Mission Haut-Brion, Domaine de Chevalier, Château Smith-Haut-Lafitte, Château Haut-Bailly, Château Pape Clément sont d’excellentes références de l’appellation Pessac-Léognan.
  • Saint-Julien

    Saint-Julien, le fief des grands crus classés
     
    Le vignoble de Saint-Julien, plus de 900 hectares de vignes, est situé au nord de Bordeaux dans le centre du Médoc. Saint-Julien doit son nom à la ville de Saint-Julien-Beychevelle qui dispose de somptueux terroirs de graves de günz alliés à un relief parfait pour l’écoulement des eaux pluviales. Cabernet-sauvignon, cabernet franc, merlot sont les cépages majoritaires pour la réalisation de vins de toute beauté. Saint-Julien incarne la finesse, l’harmonie, l’équilibre, le velouté, la complexité. Avec les années, les saint-julien offrent des sensations inouïes grâce à son amplitude et son élégance. Château Ducru-Beaucaillou, Château Gruaud Larose, Château Léoville-Las Cases, Château Léoville-Poyferré ou Château Léoville-Barton sont les incontournables de l’appellation Saint-Julien. Mais il ne faut surtout pas oublier Château Lagrange, Château Talbot, Château Beychevelle, Château Branaire-Ducru ; ils sont eux aussi de dignes représentants de Saint-Julien.
  • Médoc et Haut-Médoc

    Le Cabernet Sauvignon y règne en maître
     
    Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le Haut-Médoc est situé au sud du Médoc, c’est en fait, le sens du courant de la Gironde qui a déterminé cette distinction. L’appellation Haut-Médoc, au nord de Bordeaux sur la rive gauche du fleuve, est la plus vaste des appellations du Médoc avec 5 000 hectares de vignes. Les cépages principaux autorisés pour cette AOC créée en 1936, sont le cabernet-sauvignon, le cabernet franc, le merlot, le malbec, le petit verdot. Les vins réalisés sont quasi exclusivement rouges et arborent un caractère charpenté et épicé. Parmi eux figurent les crus classés 1855 comme le Château La Tour Carnet, Château Camensac ou Château Belgrave. Il faut noter également dans cette appellation du Haut-Médoc, les grandes qualités des vins qualifiés de crus bourgeois comme les célèbres Château Sociando-Mallet, Château Citran ou Château Malescasse.
  • Saint Estèphe

    Situé sur le plateau dominant de la Gironde, à la pointe nord du Haut-Médoc, le vignoble de Saint-Estèphe couvre plus de 1 200 hectares de vignes. Séparé de l’appellation de Pauillac par un simple ruisseau, le vignoble de Saint-Estèphe dispose d’alluvions graveleuses reposant sur des calcaires ou des marnes à huîtres. Les vignes de Saint Estephe, produisant uniquement du vin rouge, sont plantées des traditionnels cépages médocains : cabernet-sauvignon, merlot, cabernet franc, petit-verdot. Les vins de Saint-Estephe sont charpentés, charnus, ressemblant beaucoup à ceux de Pomerol, leur potentiel de garde est évidemment très grand voir énorme lors de grands millésimes pour les crus classés. Château Cos d’Estournel, Château Montrose et Château Calon-Ségur sont les grandes vedettes de Saint Estephe. Château Haut Marbuzet est un vin également très apprécié.
  • Autres Bordeaux

    Les autres appellations de Bordeaux
     
    Bordeaux est connu dans le monde entier. Cette extraordinaire réputation repose sur quelques appellations prestigieuses comme Margaux, Pauillac, Saint Julien ou Saint Emilion. Cette notoriété associée à l’explosion de la demande asiatique a eu pour conséquence de rendre ces appellations très onéreuses pour le consommateur. Heureusement, il existe bon nombre d’appellations Bordelaises plus discrètes mais néanmoins dignes d’intérêt. Les grandes appellations sont pour la plupart cernées par des appellations satellites bien plus abordables où travaillent de grands vignerons.
  • Sauternes

    L’or de Bordeaux
     
    Sauternes est considéré par beaucoup comme l’or de Bordeaux. Avec l’appellation Barsac, Sauternes produit les plus grands vins liquoreux du monde. Ici le Sémillon règne en maître. Ce cépage très sensible à la pourriture noble confère aux vins de Sauternes leur gras et leur richesse. En fonction de la proportion de pourriture noble les vins de Sauternes peuvent être plus ou moins réussis. Dans les grands millésimes ou chez les meilleurs comme Château d'Yquem les vins de Sauternes sont d’une grande richesse et présente une palette aromatique incroyable.
  • Moulis en Médoc

    Moulis est la plus petite appellation du Médoc. Étroit ruban s’étirant sur 7 km d’est en ouest, le vignoble de l’AOC Moulis jouit d’une situation privilégiée. Son vignoble commence à 3 km de la Gironde et s’étend vers l’Ouest. Issus des différents types de terroirs d’exception qui façonnent l’appellation, les vins de Moulis, au-delà de leur diversité, se caractérisent par leur harmonie, leur générosité et leur charme.
  • Graves

    Graves, une situation géographique idéale entre forêt des Landes et Garonne
    L’AOC Graves s’étend sur 60 kilomètres. Elle longe la rive gauche de la Garonne jusqu’à Langonet, ce qui lui permet d'être protégée de la sécheresse. De plus, l'appellation est limitée au sud-ouest par la forêt des Landes, la forêt fait protection contre les intempéries. La vigne des Graves est cultivée sur une longue bande graveleuse composée de cailloux, d’argile et de calcaire à astéries. Le vignoble s’étend sur 3 500 ha.
    Les GRAVES ROUGE sont principalement issus du cépage Merlot qui représente plus de 50% des vignes. L’encépagement est souvent complété avec du Cabernet franc et du Cabernet-sauvignon. Cabernets apportent arômes et structure et le Merlot parfum et souplesse. Ces vins sont réputés pour leur équilibre entre puissance et rondeur.
    Les GRAVES BLANC de l’AOC sont principalement produits avec du Sémillon. Ils sont à la fois corsés et charnus, frais et parfumés mais aussi très aromatiques avec souvent des arômes de fleurs et d’agrumes accompagnés parfois de notes exotiques ou mentholées.
    Les GRAVES SUPERIEURES sont des vins moelleux, issus de raisins récoltés à surmaturation, vendangés par tries successives manuelles. Ils sont structurés autour du Sémillon fournissant des vins ronds, amples, de couleur or, parfois associé au Sauvignon et à la Muscadelle apportant alors de la fraîcheur.
  • Barsac

    Barsac, de grands liquoreux
    Le vignoble de Barsac s'étend sur 465 hectares et fait partie du Sauternais. On y trouve principalement du Sémillon majoritaire mais aussi du Sauvignon et un peu de Muscadelle. Comme ils doivent répondre aux mêmes critères, les vins de Barsac peuvent aussi bien porter le nom de l’AOC Barsac que celui de l’AOC Sauternes. Par exemple, les rendements de cette appellation doivent être inférieurs à 25 hl/ha. C’est d’ailleurs cette contrainte de production qui fait que les Barsac (tout comme les Sauternes) sont les vins liquoreux les plus concentrés du vignoble français Les conditions climatiques du Barsac sont propices au développement du champignon botrytis, la pourriture noble, qui confit le raisin et permet la production de ces grands liquoreux. Les sols du Barsac sont argilo-calcaires, graveleux et sableux mais moins vallonés que dans l'appellation Sauternes. Ces différentes caractéristiques font du Barsac un vin riche, onctueux et généreux, qui sait se montrer à la fois frais, fruité, nerveux et élégant.
  • Fronsac

    L’AOC Fronsac, située à l’ouest de Libourne, est bordée par deux rivières, la Dordogne et l’Isle et couvre pas moins de sept communes : La Rivière, Saint-Germain-de-la-Rivière, Saint-Michel-de-Fronsac, Saint Aignan, Saillans et Galgon. L’appellation s’étend sur 850 ha et produit uniquement des vins rouges
    La bouche des Fronsac est équilibrée, charpentée et riche. Ces vins se distinguent par une trame tannique aux arômes de fruits rouges et d’épices. Les vins de Fronsac sont généralement des vins de garde.
  • Côtes de francs

    À l'est du Libournais, cette appellation anciennement bordeaux-côtes-de-francs est la plus continentale du Bordelais. Elle est implantée sur des coteaux argilo-calcaires et marneux parmi les plus élevés de la Gironde. Corsé, le francs-côtes-de-bordeaux rouge est un vin riche, tannique et d'une bonne aptitude à la garde. Le volume de production des vins blancs secs et liquoreux est assez confidentiel, mais leur qualité les rend très plaisants.

Filtrer la liste

Classification

Prix

5 € - 1900 €

En promotion