Primeur Château Giscours 2018 PRIMEURS

Château Giscours 2018 PRIMEURS

New product


AOC - Margaux

Plus de détails

Rouge Bouteille 75cl 13°°
JM Quarin
93/100
Robert Parker
90-92 /100
RVF
17-17.5/20
Wine Spectator
93-96/100

Ce vin est vendu en primeur. Livraison prévue au Printemps 2021. Les frais de port et la TVA seront à régler avant livraison.

Ce Grand Cru Classé en 1855 est le premier vin du Château Giscours. Il est d’une grande finesse et d’une rare élégance. Délicatesse et persistance se marient dans ce flacon pour vous offrir l’élégance attendue d’un Grand Margaux.

Sur un grand domaine de 300 Ha, le Château Giscours exploite 83Ha de vignes sur graves garonnaises et sables graveleux. En 1995, ce 3ème Grand Cru Classé de Margaux a été repris par Eric Alabada Jelgersma qui a entrepris de grands travaux de modernisation. Les vins du château sont riches et charnus, avec un très bon potentiel de garde.

Conditionné en caisse bois de 12 bouteilles.

51,80 €

HT
48 bouteilles disponibles

Robe Robe rouge aux reflets violines.
Garde Dès 2020 et jusqu'en 2035.
Nez Nez axé sur les fruits noirs, le cèdre et le graphite.
Temperature 16 - 18°C
Bouche Bouche structurée, avec une belle densité qui s'ouvre avec le temps.
conseils de dégustation


Pavé de bœuf aux cèpes, canard au sang, foie gras de canard entier.

Viandes rouges

Plats en sauce

Plats épicés

Gibier

Viandes blanches

Château Giscours Château Giscours
Giscours, un grand Margaux en pleine renaissance
 
Onn trouve des traces de ce 3ème cru classé de Margaux au début du 14 ème siècle. Cependant, la présence de vignes ne semble avoir eu lieu qu’au 16 ème siècle. Le château devient « bien national » au début de la Révolution Française. A l’instar de nombreuses propriétés du Médoc, l’histoire de Giscours prend un tournant au 19 ème siècle. C’est à cette époque que le Comte de Pescatore, fit construire le château actuel en vue d’impressionner l’impératrice. C’est également à ce notable que Giscours doit son rang de 3 ème cru classé au classement de 1855. Après une valse de propriétaires, ce n’est qu’en 1952, que ce grand nom de Margaux prend son véritable essor avec l’arrivée à son bord de Nicolas Tari. Ce dernier réalise d’énormes travaux au Château Gisours dont la création d’un lac artificiel, une rénovation du château et du matériel d’exploitation de la vigne et du vin. Aujourd’hui, Château Giscours, toujours propriété de la famille Tari, est dirigé par Erik Albada Jelgersama et les vins très appréciés des amateurs, sont réalisés par Alexander Van Beek et Jacques Pellisié. Giscours produit également un autre vin en dehors de l’appellation Margaux dénommé le Haut Médoc de Giscours.