L’incontournable vin blanc

Le vin blanc est idéal pour sublimer la chaire fine des poissons. Le choix du vin blanc doit s’adapter au type de poisson. Selon la chaire du poisson, on privilégie un vin plus sec ou plutôt fruité.

On privilégie les vins blancs secs, onctueux et expressifs, pour les poissons de côtes comme le cabillaud ou la dorade. Des vins du cépage sauvignon comme un Sancerre, un Pouilly fumé ou un Menetou-Salon sauront accompagner délicatement votre poisson.

Pour des poissons gras tels que le bar ou le saumon, on préconise un vin blanc rond et beurré comme le Meursault, le Mercurey blanc ou encore le Chassagne-Montrachet.

La sole, à la texture délicate, se marie parfaitement avec un vin blanc frais et tendre comme le Pessac-Léognan ou le Pouilly-Fuissé.

Et si vous optiez pour un vin rouge ?

Pour accompagner votre poisson d’un vin rouge, il est conseillé d’éviter les vins tanniques, et de privilégier un vin léger pour relever les saveurs.

Les vins rouges fondus et patinés par le temps relèvent à merveille les saveurs du poisson. Parmi les vins rouges souples “dépouillés” de leurs tanins, nous vous recommandons un Sancerre de la Loire, ou un pinot noir d’Alsace.

Il peut être ainsi judicieux d’accompagner votre poisson d’un vin rouge de Bourgogne aux tanins souples comme un Maranges, un Givry 1er cru, un Rully 1er cru, ou bien un Irancy.

Poissons crus et fumés : vins blancs ou rosés ?

Pour les poissons crus et fumés, le choix du vin peut s'avérer plus complexe. Voici quelques conseils pour accompagner vos toasts, tartares et carpaccios.

Tartare et carpaccios

Les tartares et carpaccios à l’assaisonnement relevé se marient divinement aux vins blancs jeunes et frais. Des Entre-Deux-Mers ou Sancerre subliment ces plats par leurs notes fruitées et leur fraîcheur.

Les tartares et carpaccios les plus épicés s’accordent parfaitement à un Tavel ou autre rosé vineux.

Poissons fumés

Avec des poissons fumés, nous vous conseillons de privilégier un vin blanc incisif tel que le Mâcon ou le Pouilly Fumé. Leur minéralité dompte la note fumé du poisson et leur fraîcheur adoucit le gras de ces mets d’exception. Vous soulignez ainsi la noblesse d’un saumon ou d’une truite fumée.

Exemples de plats de poissons avec leurs vins

Pour accompagner les huitres ou les moules, il est conseillé d’opter pour un vin blanc frais et fruité comme un Pinot Blanc, un Riesling ou un Muscadet.

Les noix de Saint-Jacques se marient idéalement aux vins blancs de Bourgogne comme le Puligny-Montrachet ou le Chassagne Montrachet.

Les calamars frits s’accordent parfaitement avec les vins blancs secs plutôt “jeunes” tels que le Mâcon Villages nouveau ou le Chablis. Si vous préférez les vins rouges, avec des calamars frits, nous vous conseillons un cépage Syrah comme le Saint Joseph.

Pour savourer votre pavé de cabillaud poêlé, nous vous conseillons un Hermitage blanc ou un Côtes-de-Provence. Savourez le parfait équilibre de saveur entre ce vin blanc onctueux et la noble chaire blanche du cabillaud.

Le rouget, ce poisson au caractère iodé, demande un vin rouge tendre, aux tanins soyeux. Un Côtes du Rhône ou un Vacqueyras servis frais feront valser les papilles.

Vous voilà prêt à choisir le meilleur vin pour déguster votre poisson dans les règles de l’art !