Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Vous pouvez activer ou désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur.

OK En savoir plus

Vin malin

 Hervé Pennequin, 3ème meilleur sommelier

en savoir plus

 

Besoin d'un devis? Des questions? Contactez notre service client !

les conseils vin malin

Interview d'Yves Cuilleron

L'un des très grands vignerons du Rhône

Yves Cuilleron est une superstar du Nord de la vallée du Rhône. Sa réputation s’est construite sur la finesse de ses vins de Condrieu bien qu’il produise également de superbes Côte-Rôtie et Saint Joseph. Yves Cuilleron a pris les rênes du domaine Cuilleron en 1986 suite à la décision de son oncle Antoine de vendre le domaine. Le succès d’ Yves Cuilleron est d'autant plus remarquable, que celui-ci n'avait pas d'expérience viticole. Au fil des années, de nouveaux achats de vignobles ont augmenté considérablement la taille du domaine Cuilleron tant et si bien qu’Yves Cuilleron est devenu l'un des plus importants producteurs de Condrieu.

Vin Malin : Vous êtes issu d’une famille de vignerons, racontez-nous votre histoire et celle de votre famille.

Yves Cuilleron : Ma famille est issue du vignoble de Condrieu depuis de nombreuses générations, mais c’est mon grand-père Claude Cuilleron qui a vraiment développé le domaine en viticulture et qui a commencé à mettre en bouteille son vin en 1947. Ensuite en 1960, c’est mon oncle Antoine Cuilleron qui repris le domaine familial de mon grand-père et qui a commencé à commercialiser la totalité de sa production en bouteilles en vendant du vin à la restauration et à l’export et déjà dans les années 70 le domaine avait acquis une bonne réputation. J’ai repris le flambeau en 1987 après le départ  à la retraite de mon oncle, et j’ai fait partie de la génération des vignerons qui ont beaucoup redévelopper  le vignoble des côtes du rhône septentrionales qui avait presque disparu notamment à cause de la pénibilité du travail du vignoble en terrasses non mécanisable.

Vin Malin : Quelles sont les caractéristiques des différents terroirs sur lesquels vous évoluez ?

Yves Cuilleron : Les caractéristiques principales de mes différents terrains que se soit en Condrieu, Côte-Rôtie, Cornas, Saint Joseph et Saint-Peray, c’est que nous avons un vignoble en terrasses, très pentu, non mécanisable et planté à haute densité.

La non mécanisation de mes vignes fait que tous les travaux sont fait manuellement ce qui donne une viticulture « haute couture » avec beaucoup de précision dans les différents travaux (taille, travaux en vert et vendange). Le fait d’être en terrasses exposées au sud, nous assure un bel ensoleillement avec de la chaleur. Le fait d’être pentu limite l’impact de la pluie et le drainage naturel donne des raisins concentrés.  L’autre caractéristique, c’est le terrain granitique ou schiste (sur Côte-Rôtie) qui amène à nos vins cette minéralité.

Vin Malin : Viognier et Syrah sont les emblèmes de votre région, comment appréhendez-vous ces deux cépages ?

Yves Cuilleron : Ces deux cépages aujourd’hui plantés et réputés dans le monde entier sont originaires de notre région depuis plusieurs siècles et ont donc la particularité d’être très bien adaptés à nos terroirs et notre climat. La Syrah mûrie dans notre région est très différente de celle plantée dans d’autres régions viticoles souvent plus chaudes. Chez nous elle exprime l’équilibre, la fraîcheur, la minéralité et des arômes d’épices que l’on ne retrouve pas dans d’autres régions.

Idem pour le Viognier qui est un cépage très aromatique mais avec lequel il est compliqué de faire des vins avec un bon équilibre.  Sur notre secteur le Viognier est en harmonie entre l’expression aromatique et une bonne fraîcheur nécessaire pour exprimer le terroir. Nous pouvons sur ces cépages avec notre climat rechercher une très bonne maturité phénolique tout en gardant un bon équilibre (alcool et acidité).

Vin Malin : Pouvez-vous définir le style Cuilleron ? Que recherchez-vous dans vos vins ?

Yves Cuilleron : Ma philosophie dans mes vins, c’est d’obtenir des vins de caractère avec beaucoup de typicité. J’essaie de refléter au maximum mon terroir et le millésime. Pour moi, le plus important est d’avoir les raisins avec une qualité optimum  et après de faire une vinification très simple et traditionnelle. Pour moi sur les grands terroirs on ne doit pas utiliser l’œnologie mais juste le bon sens et l’observation.  Mon but n’est pas  que mon vin plaise au plus grand nombre mais qu’il reflète mon terroir et le millésime avec ma sensibilité.

Vin Malin : A quel moment faut-il selon vous déguster les Condrieu du Domaine Cuilleron et avec quels plats ?

Yves Cuilleron : A mon sens il ya plusieurs moments pour boire mon Condrieu. Ils peuvent être bus dans leur jeunesse lors des trois premières années sur les arômes primaires (arômes fruités et floraux du Viognier). C’est souvent sur cette période là que le Condrieu est préféré. Mais c’est également intéressant de le boire un peu plus vieux entre cinq et dix ans (voire plus) et à ce moment là on sera sur des arômes secondaires un peu plus complexes. Le mariage avec les mets sera différent et je conseille de le carafer. Dans ma gamme, la cuvée « La Petite Côte » est plus destinée à être bu jeune, elle a un équilibre plus tendu et plus florale. La cuvée « Les Chaillets » peut être bu jeune ou un peu plus évolué, elle est plus riche et plus minérale. Tandis que ma cuvée « Vertige» est destinée à la garde. Le Condrieu peut être bu seul à l’apéritif ou bien il se marie avec le foie gras, le homard, les saint-jacques, la cuisine épicée asiatique, le fromage notamment le fromage de chèvre (la rigotte de Condrieu).

Pour commander  : Domaine Yves Cuilleron

Rejoignez
le club vin malin

Inscrivez-vous sur vin-malin.fr
pour bénéficier de nombreux avantages

  • Cumulez des points à chaque commande.
  • A chaque commande vous pouvez transformer vos points en euros.
  • Recevez des bons plans et nos offres en avant première.