Tsukino Katsura Sake Yanagi Junmai Ginjo
Tsukino Katsura Sake Yanagi Junmai Ginjo
keyboard_arrow_rightkeyboard_arrow_left

Tsukino Katsura Sake Yanagi Junmai Ginjo

28,80 €
TTC

Un saké très aromatique

Quantité
  • Paiement sécurisé
    Paiement sécuriséCarte bancaire, Paypal, Apple Pay, 3X sans frais
  • Livraison Express
    Livraison ExpressLivraison en 24-48H
  • Livraison Gratuite
    Livraison GratuiteLivraison Express gratuite dès 250€
ACCORDS METS-VINS

ACCORDS METS-VINS

Le Junmai Ginjo de la Maison Tsukino Katsura est un saké brassé avec du riz au saké cultivé à Kyoto. L'arôme incroyablement magnifique se mélange aux saveurs du plat en bouche et s'estompe lentement. Il est préparé en prévision d'une compatibilité avec tous les plats. L'arôme détendu du Ginjo, sa légèreté et sa finesse sont bien équilibrés. Le Saké Ginjô est un saké de la classe des Appellations Supérieures, c'est un saké qui a fermenté pendant longtemps à basse température et dont le taux de riz restant après polissage est inférieur à 60%. Ici, ce Saké a été poli à 50%. La particularité du saké Junmai Ginjô est qu'aucun alcool n'est ajouté dans ce saké. Ce saké est équilibré et très aromatique. 

Sa robe est cristalline. Au nez, on retrouve un bouquet de fleurs.
En bouche, on retrouve un léger arôme de banane. Le goût est plein de douceur du riz et d'une pointe d'amertume. L'arrière-goût est net et court, avec un arrière-goût persistant qui persiste au nez pendant un bon bout de temps. 
Ce saké peut se déguster chaud avec des plats d'hiver ou froid avec des plats d'été. 

Tsuki No Katsura Saké 

Fondée en 1675, Tsukino Katsura était à l'origine établie dans un endroit faisant face à la route « Toba Kaido », qui s'étendait tout droit vers le sud depuis la porte Rashōmon lors de la construction de Heian-kyo, et possédait une brasserie de saké et une maison principale sous deux noms commerciaux "Masuda Tokubee" pour le saké et "Komeya Yahē" pour le riz. 
À la fin de la période Edo, la brasserie a commencé à servir de maison d'hébergement pour les nobles de la cour voyageant de Kyoto vers l'ouest du pays.
Le nom "Tsukino Katsura " vient d'un poème écrit par un noble, Anenokoji Arinaga, avec lequel la brasserie avait des liens.
Après avoir subi des dommages lors de la bataille de Toba-Fushimi en 1868, la distillerie a été rétablie à l'emplacement actuel.
Au fil des années, la brasserie a été appréciée par de nombreux écrivains et calligraphes célèbres connus sous le nom de « passionnés du saké » et chaque génération de propriétaires a aiguisé ses sens envers les questions artistiques et culturelles grâce à son interaction avec ces personnages.
En 1964, la 13ème génération a inventé le premier « nigori-zake pétillant » (saké pétillant non filtré) du Japon. L'année suivante, ils ont commencé à conserver le « junmai daiginjō koshu » (saké de riz pur affiné) dans des bocaux en porcelaine pour un vieillissement à long terme, établissant un nouveau genre et continuant à protéger la tradition en tant que "pionnier" des deux styles.
Ces dernières années, la brasserie s'est également lancée dans des initiatives telles que la relance et la culture du riz à saké cultivé localement et le développement du saké à faible teneur en alcool, poursuivant un goût qui allie un brassage de saké traditionnel avec des sensibilités modernes.

Le saké 

Le saké, inextricablement lié à la culture millénaire du Japon, est un alcool qui gagne de plus en plus d'adeptes au-delà de ses frontières, notamment en France.
Obtenu par fermentation à partir principalement de riz et d'eau, avec l'ajout de ferments (kôji) et de levures, le saké séduit par son goût velouté, ses nuances florales séduisantes et non sucrées. 
Il existe au Japon une multitude de variétés de riz à saké, comme les multitudes de cépages qu'on peut retrouver dans le vin.  

18 Produits
Tsukino Katsura Sake Yanagi Junmai Ginjo | vin-malin.fr
28,80 €
TTC