David Lefort - Mercurey 1er Cru "Champs Martin"

David Lefort - Mercurey 1er Cru "Champs Martin" 2016

New product


AOC - Mercurey

Plus de détails

Rouge Bouteille 75cl

Le Domaine David Lefort est géré en viticulture naturelle avec une culture de base en biodynamie.

Le domaine créé à partir de rien est composé aujourd'hui de 4,60 hectares à Rully. Depuis son installation comme viticulteur en 2010, David s’est engagé dans une démarche biodynamique. Son travail consiste au quotidien à réhabiliter, à dynamiser et intensifier la vie organique du milieu naturel dans lequel se développent ses vignes. 

Malgré la petite surface de ses vignes, David Lefort s’installe comme l’un des vignerons majeurs de la côte chalonnaise avec des vins ciselés et précis. 

Robe La robe est rubis et intense.
Garde A déguster dès maintenant et jusqu'en 2025.
Nez Le nez est expressif sur des notes gourmandes de petits fruits rouges, de réglisse et de fruits à noyau.
Temperature 16°
Bouche La bouche est tendre et charnue avec des fruits juteux. La finale est fraîche et élégante sur le cassis et les épices.
conseils de dégustation


Charcuterie

Viandes rouges

Plats en sauce

Gibier

Domaine David Lefort Domaine David Lefort
Le domaine est récent. Son histoire débute en 2010 avec l’acquisition de parcelles de deux premiers crus renommés de Mercurey : « Les Champs-Martin » et le « Clos de l’Évêque », deux hectares dont 1,5 ha en production. À partir de 2013 arrivent les premières vignes de Rully blanc, « Chaponnière » et « La Chaume » : deux hectares qui seront complétés en 2014 d’un hectare de « Cailloux » dont une partie est dédiée au pinot noir. Tous les vins passent douze mois en fûts. Pourtant il espère pousser progressivement ses vins vers un élevage de 18 mois. Il renouvelle ses vignes avant de trouver une maison de vigneron au centre de Rully où il installera cave et cuverie. C’est d’ailleurs dans ces caves qu’ont été élaborés les premiers mousseux qui deviendront crémants grâce à un certain Dom Pérignon. En 2016, il crée une activité de négoce en achat de raisins bio pour continuer sa certification obtenue en 2012. Si elle l’est déjà dans l’esprit, la certification en agriculture biodynamique sera la prochaine étape