Les domaines du Rhône - Vins du Rhône

  • Domaine E. Guigal

    Côte-Rôtie la Mouline, la Turque, la Landonne... le mythe Guigal
     
    Guigal a été lancé en 1946 par Etienne Guigal, au sein du petit village d'Ampuis dans le Nord de la Vallée du Rhône. En 1961, Marcel Guigal, âgé de seulement dix sept ans, rejoint la maison familiale. Son père Etienne devenu inopinément aveugle, c’est à Marcel Guigal que revint la gestion du domaine familial. Sous la direction de Marcel, Guigal change radicalement de dimensions. De l’acquisition de Vidal-Fleury en 1984 à l’achat du Château d'Ampuis, la maison Guigal devient vite incontournable. Le Château d'Ampuis produit en effet les vins les plus prisés de l'appellation Côte-Rôtie : la Landonne, la Mouline et la Turque. A ces trois grands noms il convient d'ajouter le fameux Condrieu La Dorianne, la cuvée Château d'Ampuis, la Vigne de l'hospice à Saint Joseph et les cuvées Ex-Voto en Hermitage. Toutes ces cuvées hors normes bénéficient d'un élevage de trois ans ce qui donne aux grands vins de Guigal leur texture soyeuse. Parallèlement à ces grands vins, Guigal développe une activité de négoce à travers l'ensemble de la vallée du Rhône. Cette gamme à succès est d'une grande régularité, y compris pour le Côtes du Rhône générique.

  • Domaine Yves Cuilleron

    L'un des très grands vignerons du Rhône
     
    Yves Cuilleron est une superstar du Nord de la vallée du Rhône. Il a bâti sa renommée par ses vins de Condrieu, réputés pour être d'une incroyable finesse. Il produit également de superbes Côte-Rôtie et Saint Joseph. Yves Cuilleron a pris les rênes du domaine Cuilleron en 1986 suite à la décision de son oncle Antoine de vendre le domaine. Le succès d’Yves Cuilleron est d'autant plus remarquable que celui-ci n'avait pas d'expérience viticole. Au fil des années, il a acheté de nouvelles parcelles, ce qui a permit d'augmenter considérablement la taille du domaine Cuilleron tant et si bien qu’Yves Cuilleron est devenu l'un des plus importants producteurs de Condrieu.

  • Domaine Pierre Gaillard

    Un vigneron dynamique emblématique de Côte Rôtie
     
    Issu d'une famille de cheminots, rien ne prédestinait Pierre Gaillard à devenir viticulteur. Après un BTS à Beaune et un Diplôme National d'Oenologie à Montpellier, le jeune néo-rural fait ses armes chez Vidal-Fleury et Guigal. Visionnaire depuis ses débuts (c'est à lui qu'on doit la réhabilitation de la célèbre parcelle "La Turque" !), il acquiert ensuite le "Clos de Cuminaille" à Saint Joseph en son nom propre, puis une parcelle "Côte Rozier" en Côte-Rôtie. Son premier millésime de Saint Joseph issu d’une seule parcelle fût une réussite, salué par la critique ! Depuis Pierre Gaillard a étendu son domaine principalement en Côte Rôtie et Condrieu. Il est aujourd'hui considéré aujourd'hui comme l'un des meilleurs vignerons de la vallée du Rhône et possède 3 domaines en Vallée du Rhône et en Languedoc.

    Ses filles, Jeanne et Élise, prennent depuis quelques années leur place aux domaines, à Crozes Hermitage pour l'une et à Banyuls pour l'autre.

  • Domaine de Marcoux

    Dirigé par Catherine et Sophie Armenier, le Domaine de Marcoux s’impose au sommet des vins de l’appellation Châteauneuf-du-Pape. Il s’est orienté très tôt vers la culture biodynamique. Ici, les vins possèdent un naturel et une profondeur rares, une énergie et une puissance de bouche qui ne s’appuient sur aucun artifice d’élevage. De grands châteauneuf-du-pape classiques, marqués par l’empreinte des grenaches mûrs vieillissant à merveille.

  • Domaine Richaud

    Vigneron reconnu de Cairanne

     Le domaine Marcel Richaud a réussi à se faire une belle place parmi les plus grands. Il est à l’initiative de l’appellation Cairanne, au nord-ouest d’Orange, appellation créée en 2015. Marcel Richaud reprend le domaine familial à l’âge de 17 ans, quand les raisins étaient tous vendus en coopérative. De son jeune âge, Marcel a souhaité démocratiser ses vins et a commencé à les vendre en bouteilles. Son objectif ? Respecter au maximum ses vignes, ses raisins et son terroir. A la recherche de nouvelles opportunités, Marcel acquiert quelques années plus tard 3 hectares de vignes sur le climat « Ebrescade » et sa notoriété naît, aidée par ses amitiés avec Marcelle Lapierre, Yah Rohel ou encore Jacques Néaupor.

    Marcel cultive ses vignes en agriculture biologique. Les raisins sont récoltés à la main de façon minutieuse. La cueillette est réalisée à des heures précises pour contrôler au mieux la température des raisins. La fermentation démarre uniquement avec les levures indigènes des raisins et est très surveillée pour que la fermentation soit la plus lente possible. Les vins terminent leur fermentation  en cuves ou demi-muids, selon les cuvées. Une fois les vins stabilisés, aucun collage, ni filtrage, seulement un peu de soufre.

    La famille Richaud élabore des vins de qualité et respectueux de l’environnement.

    A ce jour, Marcel est épaulé par Thomas et Claire, ses enfants, qui perpétue l’héritage familial viticole.

  • Domaine René Rostaing

    René Rostaing est une des plus grandes figures de Côte-Rôtie. Il possède un patrimoine exceptionnel de sept hectares de vignes en Côte-Rôtie dont deux hectares sur la Landonne et un peu plus d’un hectare en Côte Blonde à partir desquels il élabore deux cuvées parcellaires. Il réalise aussi une troisième cuvée avec un soin extrême devenue une référence en Côte-Rôtie. René Rostaing met en œuvre une viticulture raisonnée et réalise les trois cuvées de la même manière. De ce fait,  les différences que l’on perçoit entre les cuvées proviennent donc seulement de la typicité des terroirs.

  • Georges Vernay

    Le domaine emblématique de l'appellation Condrieu
     
    Georges Vernay et ses inlassables efforts pour la défense de l’appellation Condrieu sont devenus légendaires. En effet, bien que seul, Georges Vernay a réussi à ressusciter Condrieu, son talent a inspiré les vignerons du monde entier. En 1997, cette grande figure du Rhône a confié les rênes du domaine familial à sa fille Christine. L’histoire du Domaine Vernay débute en 1953 à partir d’une parcelle d’un hectare et demi en Condrieu dénommée Le Côteau de Vernon. Aujourd’hui, la propriété compte 16 hectares dont 7 en appellation Condrieu. Vernay est devenu synonyme d’un Viognier de grande qualité, néanmoins le domaine développe une gamme impressionnante de vins rouges notamment en Côte Rôtie.

  • Domaine du Coulet – Matthieu Barret

    C’est sur les magnifiques terroirs de Cornas, dans la Vallée du Rhône septentrional, qu’est installé Matthieu Barret depuis 1998. D’abord adhérent de la Cave de Tain, il en sort rapidement pour signer ses propres cuvées dès 2001. Aujourd’hui à la tête d’un vignoble de 14 hectares, il a obtenu les certifications biologique et biodynamique dès 2001. Peu interventionniste, il produit des vins séduisants, puissants, au style bien marqué, peu extraits avec beaucoup de fruit.

    Le Domaine du Coulet est aujourd’hui mondialement connu pour ses vins, salués chaque année par les critiques. L’activité négoce Matthieu Barret SARL n’est pas en reste, avec des vins plébiscités par les amateurs, comme les cuvées « Petit Ours » notamment.

  • Domaine Bonnefond

    Installés à Ampuis, Patrick et Christophe Bonnefond ont repris le domaine familial en 1990 et exploitent 8 hectares situés très majoritairement en appellation Côte Rôtie, ce qui est loin d’être négligeable compte tenu du travail qu’exigent ces coteaux pentus. Les deux frères produisent un gros travail dans les vignes qui sont toutes travaillées à la main et ils réalisent un élevage long (en fûts neufs) et soigné. Aujourd'hui le pari est gagné puisque les vins du domaine Bonnefond sont reconnus par la critique, leur Côte-Rôtie constitue une valeur sûre de l’appellation.

  • Domaine Emmanuel Darnaud

    L’histoire commence en 2001 avec 1.50 hectare de vignes en fermage sur l’appellation Crozes-Hermitage situé au Sud de Tain l’Hermitage. Le domaine grandit chaque année pour atteindre aujourd’hui 15 hectares. Emmanuel Darnaud s'attache particulièrement à mettre en avant la typicité du terroir de chacune de ses parcelles en les vinifiant séparément. Aujourd'hui, le Domaine apparaît comme l'un des incontournables des appellations qu'il produit.

  • Château Rayas

    Le Château Rayas figure au panthéon des grands vins français. De nombreux connaisseurs le considèrent comme le meilleur vin de l'appellation. Ce domaine fut créé relativement récemment par Louis Reynaud (les vignes furent plantées au début des années 1920), qui n'a pas hésité à se démarquer des pratiques habituellement observées à Châteauneuf du Pape. Dans une région traditionnellement rôtie par les rayons du soleil en été, une partie du vignoble est orientée au Nord, et les vignes bénéficient des vertus rafraîchissantes des petites pinèdes qui jalonnent le domaine. Louis Reynaud s'est par ailleurs concentré pour l'essentiel sur un seul cépage, le grenache, là où l'appellation en autorise treize. Son fils Jacques, que l'on dépeint comme un personnage atypique, voire excentrique, a pris la relève, portant les vins aux sommets de la qualité, tout en employant des techniques traditionnelles. Le domaine est aujourd'hui géré par son neveu, Emmanuel Reynaud. Une particularité de ce Châteauneuf du Pape donc, est son assemblage, qui comporte dans une écrasante proportion du cépage grenache - 98% environ. Privilégiant de faibles rendements (à peine 18 hectolitres par hectare), le vinificateur laisse s'exprimer un terroir exceptionnel : le sol sablonneux ne contient pas le célèbre lit de galets typique de l'appellation (Louis Reynaud les aurait retirés à la main !). La fermentation se déroule en cuves de béton, et l'élevage (20 mois) s'effectue dans de vieux fûts de chêne. Château Rayas atteint dans les grands millésimes des sommets d'onctuosité. Des arômes extraordinaires de cerise et de framboise caractérisent ce vin d'une finesse et une puissance sans équivalent dans l'appellation. A noter, la production d'un second vin, Château Pignan, d'une qualité irréprochable.
  • Domaine Vincent Paris

    Vigneron depuis 1997, après quatre années d’études viti-oeno, Vincent Paris crée son domaine avec un hectare de vignes appartenant à son grand père. Aujourd’hui, il exploite prés de cinq hectares sur le vignoble de Cornas, et 6,6 hectares sur tous ses vignobles. Il possède depuis 2007 la fameuse vigne de la Geynale. Mis à part la Geynale, vinifiée seule, Vincent Paris procède à des assemblages de parcelles pour constituer ses deux autres Cornas dont le nom est inspiré de la pente des vignes : Granit 30° et Granit 60°. Respectueux des sols et de l'environnement, il pratique sur l'ensemble de ses vignes une culture raisonnée, sans insecticide ni engrais chimique.

  • Domaine Alain Gallety

    Le Domaine Alain Gallety est un domaine familial situé à Montan en Ardèche. C'est un vigneron talentueux et exigeant qui a fait de son domaine ardéchois est le meilleur représentant de la jeune appellation des Côtes du Vivarais, mais aussi l’une des propriétés à suivre de près dans la vallée du Rhône. Installé sur un solide terroir argilo-calcaire, le domaine s’appuie tant sur le grenache que sur la syrah (ce dernier cépage en particulier pour l’excellente cuvée Syrare). Il possède 15 hectares en argriculture biologique et même biodynamique.

  • Domaine du Chêne Bleu

    Xavier Rolet, cousin de la famille qui a créé le Domaine Rolet dans le Jura, rêve depuis sa jeunesse d’avoir son propre vignoble mais n’en a pas les moyens. Brillant élève, il débute sa carrière chez Goldman Sachs, Lehmann Brothers et Crédit Suisse, puis dirige le London Stock Exchange.  Il continue ses recherches jusqu’au jour où il retrouve par hasard ce vignoble à l’abandon, une belle au bois dormant avec un potentiel fou, où tout est à faire. C’est le coup de cœur et il se lance à l’aventure.
    Nicole Rolet est franco-Italo-américaine, diplômée en politique internationale de Vassar College, analyste financière, elle a notamment travaillé dans le think tank de David Rockefeller.
    A leur rencontre en 1994, Xavier confie à Nicole qu’il vient juste de déceler une pépite et d’acheter un domaine dans les hauteurs du Mont-Ventoux.
    Nicole décide de l’accompagner dans cette aventure et tombe complètement amoureuse du monde du vin, étudiant au WSET puis à UC Davis, la faculté agricole la plus réputée pour la vigne aux Etats-Unis. Xavier, quant à lui, suit une formation à l'Université du Vin de Suze-la-Rousse.

    Nicole et Xavier Rolet, se sont dévoués sans compter pendant plus de vingt ans pour redonner vie à ce site à couper le souffle, aux confins du Mont-Ventoux, autour d’un Chêne Bleu qui est devenu son totem. Ils ont réhabilité avec soin le prieuré du IXème siècle qui accueille désormais les visiteurs et réussi à ciseler des « Super-Rhônes » hors normes qui ont acquis une renommée internationale, autour des cuvées Héloïse et Abélard.

  • Maison Paul Jaboulet Aîné

    L'Hermitage la Chapelle, le grand vin de Jaboulet
     
    La Maison Paul Jaboulet Aîné est l’œuvre d’Antoine Jaboulet qui créa ce domaine en 1834. Paul est l’un des deux fils avec Henri, qui développèrent avec succès les vins de la vallée du Rhône et particulièrement ceux de Tain-L’Hermitage. Depuis 2006, la Maison Paul Jaboulet Aîné est la propriété de vignerons champenois, la famille Frey, qui détient par ailleurs le cru classé du Médoc Château La Lagune. Le célèbre œnologue bordelais Denis Dubourdieu est le consultant de la Maison Paul Jaboulet Aîné. La Maison Paul Jaboulet Aîné réalise de multiples cuvées en cornas, châteauneuf-du-pape, côte-rôtie, crozes-hermitage. La grande cuvée de cette maison rhodanienne est l’hermitage La Chapelle qui est un des sommets de l’appellation.

Filtrer par

Prix
Couleur
Millésime
plus... moins
Typologie
Format
Particularité
Classification
Châteaux & Domaines
plus... moins
Appellation
plus... moins
Accords mets-vin
plus... moins