Château d'Armailhac
Découvrez

Château d'Armailhac

Élevé dans le sillage du prestigieux Mouton-Rothschild
 
Château d’Armailhac voit le jour au 18ème siècle grâce à la volonté de Dominique d'Armailhacq. C’est ce dernier qui en achetant des vignes à Nicolas-Alexandre de Ségur, fonda le domaine. A cette époque celui que l’on surnomme le prince du vignoble cède ses vignes de Pauillac. Cette vente donnera ainsi naissance à 3  domaines: Brane-Mouton (Mouton-Rothschild), Pontet Canet et Armailhac. Au fils des ans, Dominique agrandit sa propriété tant et si bien qu’il acquiert même la fameuse croupe des Carruades. Plus tard, les successeurs du fondateur vendront les Carruades à Château Lafite pour améliorer la situation financière de Château d’Armailhac. En 1933, la propriété est acquise par Philippe de Rothschild. Sous la conduite du célèbre baron, la propriété est rénovée et le vignoble replanté. Après avoir été appelé "Mouton Baronne Philippe", ce n’est qu’en 89 que ce grand cru classé acquiert le patronyme qu’on lui connaît. La Baronne Philippine de Rothschild, qui tient beaucoup à ce vin, le débaptisa pour qu’il retrouve une partie de ses origines d’antan quand, lors du classement de 1855 des vins de Bordeaux, il se nommait Château Mouton d’Armailhac. Château d’Armailhac est voisin de Château Mouton-Rothschild qui fait partie du même groupe. Une partie des anciennes barriques de ce 1er cru classé, sert à l’élevage de son petit-cousin. Château d’Armailhac représente une très belle valeur de l’appellation, tant en matière de prix que de plaisir.