Les domaines du Rhône - Vins du Rhône

  • Roger Sabon

    La famille Sabon fait partie des anciennes familles de l’appellation Châteauneuf-du-Pape. Leur vignoble s’étend sur une grande diversité de terroirs, répartis sur les appellations de Châteauneuf-du-Pape, de Lirac et des Côtes du Rhône. Le vignoble est actuellement mené par Denis et son fils Julien et cultivé en petits rendements dans le respect de l’environnement. Un mode d’agriculture raisonnée est transmis de générations en générations dans le but de produire des vins expressifs de qualité. Dans le mystère des chais, Didier révèle, selon une secrète alchimie, les subtiles potentialités du vignoble.
  • Domaine d'Ouréa

    Le Domaine d’Ouréa se trouve au pied des ‘Dentelles de Montmirail’. Les parcelles du vignoble sont situées à une altitude comprise entre 400 et 530 m. Cela inspira à Adrien Roustan le nom de son domaine : dans la mythologie grecque, Ouréa (fils de Gaïa, déesse de la terre) est le dieu des montagnes. Les vignes du domaine d'Ouréa sur Vacqueyras s’enracinent sur les «Hautes Garrigues». Les vins du domaine sont issus d'une culture en biodynamie.
  • Domaine Michel Chapoutier

    Au sommet de l'appellation Hermitage
    Vigneron de l'année 2014 pour Bettane & Desseauve
    Chapoutier est une maison familiale héritière d’une longue histoire dans la production de vins du Rhône. Sous l’impulsion du brillant Michel Chapoutier, la maison a subie une profonde transformation au cours des dernières décennies notamment dans le style et la qualité des vins. La maison Chapoutier fût fondée en 1879 par Polydor Chapoutier et s’est transmise depuis de père en fils. Aujourd'hui M. Chapoutier est l'une des figures incontournables du Rhône. Partie prenante dans de nombreux vignobles en tant que négociant, Chapoutier n'en néglige pas moins sa maison cises à Tain l'Hermitage. Comme c'est le cas avec de nombreux vignerons celui-ci croit que grand vin se conçoit tout d’abord dans la vigne et non dans une cave. Chantre de la biodynamie, Chapoutier favorise de faibles rendements, et évite les levures de culture. Il fit un pas supplémentaire dans ceci en convertissant le domaine à la biodynamie. La gamme de vins est aujourd'hui régulière, Hermitage, Châteauneuf-du-Pape et Côte Rôtie comptent parmi les meilleurs. Les sélections parcellaires d'Hermitage, Saint Joseph et Crozes Hermitage produites en quantités infimes atteignent un niveau impressionnant notamment en blanc.

  • Château Grillet

    Château Grillet est une appellation monopole, l’une des plus petites de France, à la production très confidentielle et produite par un seul domaine du même nom. Inclus dans l’aire d’appellation de l’AOC Condrieu, ce petit vignoble, dont l’existence remonte à l’époque romaine,  évolue sur le même terroir de terrasses granitiques escarpées, mais se distingue par son implantation en altitude (165-250 mètres), spécifiquement sur le flan de vallée d’un coude du Rhône exposé plein sud, et donc particulièrement ensoleillé et à l’abri du mistral venant du Nord. Ce terroir bien particulier apporte toute son originalité au vin. Le château-grillet peut se boire jeune, mais acquiert en vieillissant une classe et des arômes qui en font un vin idéal sur les produits de la mer fins et délicats.

  • Domaine des Accoles

    Le Domaine des Accoles est un domaine familial appartenant à Florence et Olivier Leriche, des vignerons passionnés, situé à Saint-Marcel d’Ardèche, sur l’IGP Ardèche. Le nom du domaine vient des accoles, les terrasses en occitan. Ces deux acolytes se sont rencontrés au cours de leurs études viticoles à Bordeaux puis à Dijon. Olivier a fait des études en ingénierie des techniques agricoles, viticoles et œnologiques et Florence dans la protection des plantes et des végétaux. En 1998, tous deux travaillent au Domaine de l’Arlot, à Nuits-Saint-Georges, à la direction du domaine pendant 13 ans. Leur famille étant domiciliée dans la Vallée du Rhône, ils décident de revenir vers leurs racines, sur le terroir ardéchois. En 2010, des parcelles de vignes sont à vendre à Saint-Marcel d’Ardèche. Les conditions climatiques sont optimales, les vignes à vendre sont proches, Florence et Olivier décident alors de créer leur propre domaine : le Domaine des Accoles, en 2011. Les vignes du domaines sont âgées en moyenne d’une cinquantaine d’années et sont situées sur des terrasses argilo-calcaires datant du miocène, entourées de bois. Le Domaine des Accoles travaille ses vignes en biodynamie, pour respecter au mieux la biodiversité. Aucun pesticide ni engrais de synthèse. Certifié Agriculture Biologique depuis 2014, Demeter en 2015, le domaine poursuit son travail de biodynamie.

  • Château Sixtine

    Domaine familial et historique, implanté à Chateauneuf-du-Pape depuis plus de 100 ans.
     
    L’histoire du domaine commence avec la famille Diffonty en 1673, déjà impliqué dans l’agriculture des oliviers, des vignes et des cerisiers, la culture de la vigne devenant alors dominante. En 1958, la marque Cuvée Du Vatican, production typique de cette appellation formidable, est créée et bénie par le Pape Jean XXII. Cinquième génération de sa famille, c’est en 1996 que Jean-Marc fut nommé président des jeunes vignerons de Châteauneuf du Pape. Il modernise progressivement le processus de vinification, secondé par son épouse très dynamique, Karine, il prend soin de combiner des méthodes modernes et traditionnelles, en insistant clairement sur la qualité des produits. La propriété possède actuellement 23 hectares de l’AOC Châteauneuf du Pape. Le vin blanc est fabriqué à partir de 1 hectare. Dix autres hectares de Côtes du Rhône Villages et 4 hectares de Côtes du Rhône appartiennent également à la propriété. Très prisé, le Château Sixtine a acquis au fil du temps une réelle notoriété.

  • Domaine Jean-Luc Jamet

    Jean-Luc Jamet est l'une des icônes de la vallée du Rhône septentrionale (nord). Frère de Jean-Paul, avec qui il travaillait depuis 1986 dans l'exploitation familiale, Jean-Luc décide en 2012 de bâtir son propre domaine et de repartir de zéro. Dès lors, il achète 8 hectares de vignes à Ampuis. Epaulé par la société franco-suisse Rhonalia, grossiste et distributeur de vin, il se développe très rapidement à l'export (près de 80% de sa production). Aujourd'hui, le domaine produit près de 40 000 bouteilles majoritairement en Côte Rôtie, mais aussi en Côtes du Rhône et Collines Rhodaniennes. Aux côtés de son fils Benoit, père et fils s'accordent sur un style de vins aromatiques et puissants. 

  • Saint Cosme

    L'une des étoiles montantes de Gigondas
     
    Le Château de Saint Cosme est le domaine le plus ancien de la région. Situé au Nord du village de Gigondas sur le site d’une villa Gallo-Romaine, le Château de Saint Cosme est la propriété de la famille Barruol depuis plusieurs siècles. Fort de l’expérience de ses parents et de l’histoire familiale, Louis Barruol pris la tête des 15  hectares du domaine en 1992. Très vite, ce jeune vigneron est devenu l’une des étoiles montantes du Rhône. Parallèlement aux vins du Château de Saint Cosme , Louis Barruol a développé une très belle gamme de vins de négoce sous l'étiquette Saint Cosme. Cette gamme bénéficie du même engouement que les Gigondas du Domaine de Saint Cosme. Louis Barruol est considéré comme l’un des meilleurs vinificateurs du Rhône par Robert Parker et le journal Wine Spectator.

  • Domaine Gramenon

    A l'origine, une bâtisse et 12 hectares de vieilles vignes achetées en décembre 1978 par Philippe Laurent et Michèle Aubéry-Laurent à Montbrison. La totalité de la production sera vinifiée dès la première année et en 1979 sortent les premières bouteilles dont la cuvée des Ceps Centenaires. Au fil du temps, des plantations ont agrandi la surface du vignoble ainsi qu’en 1999, l’acquisition de plusieurs parcelles (4,5 hectares) sur le terroir de Vinsobres.
    Après le décès accidentel de Philippe fin 1999, Michèle choisit de continuer seule l’aventure. Maxime-François l’un des trois enfants la rejoint à Gramenon en 2006 et met également en place un petit négoce de vinification. En 2007, l’achat d’une parcelle sur le haut plateau de Valréas porte la superficie totale à 26 hectares.

  • Maison Delas Frères

    En 1835, Charles Audibert et Philippe Delas acquièrent une société de négoce de vins, la Maison Junique, à Tournon-sur-Rhône, qu’ils renomment Audibert et Delas. Les liens entre ces 2 familles vont se resserrer quand les deux fils Delas, Henri et Florentin, épousent deux filles Audibert. En 1924, Henri et Florentin, reprennent la succession de l’entreprise dont ils transforment le nom en Delas Frères. Ils n’auront de cesse de développer la société de négoce et l’exploitation familiale en achetant un vignoble à Châteauneuf-du-Pape et en agrandissant celui de l’Hermitage. Après la guerre, en 1945, les vins Delas Frères connaissent un véritable boom sur les marchés internationaux. Les vins sont alors vendus en fûts à Londres, Bruxelles, Amsterdam, Genève et aux Etats-Unis à partir de 1952. En 1960, Michel Delas arrive à la tête de l’exploitation déjà reconnue comme l’une des grandes maisons de négoce du Rhône. Michel Delas développe le marché à l’export notamment avec l’Amérique latine et acquiert en 1974, les vignobles sur la Côte Rôtie et le Clos Boucher, à Condrieu, aujourd’hui exploités par son gendre. En 1977, Delas Frères est racheté par la Maison de Champagne Deutz. La Direction Générale ainsi que les services commerciaux, marketing et administratifs sont concentrés chez Deutz, à Aÿ dans la Marne. En 1993, les 2 Maisons Deutz et Delas Frères rejoignent l’actionnariat du Groupe Roederer qui décide de conserver aux deux établissements leurs autonomie d’exploitation et indépendance commerciale en confiant les rennes à Fabrice Rosset en 1996.

  • Domaine Ferraton Père & Fils

    Le Domaine Ferraton Père et Fils est un domaine reconnu de la Vallée du Rhône. Depuis 1946, la famille Ferraton exploite des vignes de Crozes Hermitage, Saint Joseph et Hermitage au cœur de Tain l’Hermitage.
    Respectueux de la terre, de la vigne et du vin, en 1998, sous les conseils de Michel Chapoutier, le domaine entame une conversion vers l’agriculture biologique puis se tourne vers la biodynamie.
    Le domaine exploite ses vignes et achète également des raisins sur certaines appellations. Une sélection rigoureuse et parcellaire est réalisée pour offrir des vins de qualité, précis et représentatif de leur terroir.
    Découvrez les vins du Domaine Ferraton sur Vin Malin.

  • Domaine Courbis

    Laurent et Dominique Courbis exploitent un domaine familial dont l'origine remonte au XVIème siècle. Le domaine est composé de 32 hectares de vignes, plantées sur des coteaux escarpés de la rive droite du Rhône, non loin de Valence. Bien connu des guides, leurs vins jouissent d'une grande réputation.

Filtrer par

Prix
Couleur
Millésime
plus... moins
Typologie
Format
Particularité
Classification
Châteaux & Domaines
plus... moins
Appellation
plus... moins
Accords mets-vin
plus... moins
Contactez-nous par messenger Vin-Malin