Champagne Dom Ruinart 2004

Champagne Dom Ruinart 2004

New product


Blanc Bouteille 75cl 12,5°
Bettane et Desseauve
17,5 /20
Wine Spectator
95/100

Le champagne Dom Ruinart 2004 est une cuvée prestige faisant partie du cercle très fermé des plus grands champagnes. Net, d'une droiture et d'un racé impeccable, ce 2004 est tout simplement superbe !

Ce champagne Dom Ruinart 2004, élaboré uniquement à partir de Chardonnays issus de Grands Crus, a une belle couleur jaune lumineuse émaillée de reflets verts pâles, typique des champagnes Blanc de Blancs. Ce champagne soyeux et aérien est extrêmement élégant. Il sera le complice de vos grands moments de bonheur et s'accordera avec des mets d’une grande finesse.

159,00 €

TTC

062164173b5ee1171f05c51aec337c19.png
Robe Robe jaune lumineuse, émaillée de reflets verts pâles.
Garde 10 à 15 ans.
Nez Des notes de châtaigne et de noix de coco ainsi que de fleurs et d’agrumes.
Temperature 8 à 10 °C
Bouche Le palais est caractérisé par une attaque franche mais soyeuse, soutenue par les notes minérales. Puis il se révèle aérien grâce à la fraicheur des agrumes. La finale, très longue, repose sur des notes de pamplemousse.
conseils de dégustation


Apéritifs

Fruits de mer

Poissons

Champagne Ruinart Champagne Ruinart
Le Chardonnay, fil d'or de Ruinart
 
La Maison de Champagne Ruinart est la plus ancienne maison champenoise encore en activité car ses débuts datent de 1729. Cette maison a été fondée à Reims par Nicolas Ruinart qui était le neveu du moine bénédiction Dom Thierry Ruinart. Cet homme d’Église a vu très tôt dans cette boisson pétillante un véritable avenir. Il a fallu attendre un arrêté royal de 1728 qui autorisa la circulation des vins en bouteilles alors qu’auparavant, ils ne pouvaient que circuler en fûts, chose impensable pour le transport champagne. Dès 1735, le succès est au rendez-vous et les champagnes Ruinart partent sur des bateaux pour atteindre de nombreux clients à travers le monde. En 1959, la Maison Ruinart a rendu hommage à l’homme qui est à l’origine de cette entreprise en baptisant une cuvée très appréciée des amateurs, Dom Ruinart. La Maison Ruinart a été rachetée en 1963 par Moët et Chandon qui fondera ensuite le groupe de luxe LVMH.