Imprimer
Château Clinet 2008

Château Clinet 2008

New product


AOC - Pomerol

Plus de détails

Rouge Bouteille 75cl 13,9°
Gilbert & Gaillard
93 /100

Le Pomerol 2008 du Château Clinet se compose de 85% de Merlot, de 12% de Cabernet Sauvignon et de 3% de Cabernet Franc, matûré en barriques françaises. Il affiche des notes de fruits rouges et noirs, accompagnés de notes de champignons, de terre et d'aspects boisés. Les tanins sont intégrés.

L'âge moyen des ceps est de 45 ans, plantés sur les sols argilo-graveleux. Pour pouvoir atteindre la concentration phénolique optimale, de longues journées ensoleillées en Septembre étaient indispensables. L'année 2008 est un millésime exceptionnel, offrant des vins de aptes au vieillissement en cave.

98,40 €

TTC
16 bouteilles disponibles

Robe Robe grenat sombre.
Garde Apte à une garde longue en cave.
Nez Nez expressif aux arômes de fruits rouges, de champignons et de truffes.
Temperature 18 °C
Bouche Bouche fruitée aux aspects boisés, accompagnés de notes de terre.
conseils de dégustation


Ce château Clinet ira bien avec une côte de bœuf grillée

Viandes rouges

Charcuterie

Fromages

Château Clinet Château Clinet
Clinet, de grands vins au profil moderne
 
L’histoire de cette admirable propriété de Pomerol remonte au 19ème siècle. A cette époque Clinet est dans le giron de la famille Arnaud qui détient alors un autre célèbre cru de Pomerol: Petrus. Clinet fût par la suite la propriété de la famille Constant qui possédait également la Fleur Petrus. Las, comme souvent dans le Bordelais, il s’en suivit une longue succession de propriétaires. Ces incessants changements eurent pour conséquence de ternir l’étoile de Château Clinet. Il faudra attendre la fin des années 80 pour que Clinet renoue avec le succès. Etendu sur 8,6 hectares de graves et d’argiles du plateau de Pomerol, Château Clinet est depuis 1998 la propriété de la famille Laborde après avoir longtemps appartenu à Georges Audy. Son gendre Jean-Michel Arcaute, aujourd’hui disparu, avait pris les rênes de Château Clinet dans les années 80 et avait hissé, avec les conseils de Michel Rolland, ce pomerol parmi les grands vins de l’appellation. En effet, la propriété retint l’attention du monde entier lorsque son millésime 1989 fût noté 100/100 par Robert Parker. J-L Laborde et son fils Ronan, qui dirige à présent le château, maintiennent les efforts perpétrés par J-M Arcaute et la révolution qu’il avait établie dans les chais de Château Clinet.