Imprimer
Château Haut Bailly 2019 PRIMEURS

Château Haut Bailly 2019

New product


AOC - Pessac-Léognan

More details

Vin rouge Bouteille 75cl
JM Quarin
95/100/20
Wine Advocate
97-99 /100
Wine Spectator
98-99/100

Grand Cru Classé des Graves

Située sur un noble terroir graveleux, la propriété de 30 hectares est brillamment dirigée par Véronique Sanders, petite-fille du précédent propriétaire, qui œuvre pour la maintenir à son niveau d’excellence, avec le soutien technique de Gabriel Vialard. Le cru appartient aux enfants de l’Américain Robert Wilmers, décédé en décembre 2017. Assemblage : 56% cabernet-sauvignon, 36% merlot, 4% cabernet franc, 4% petit verdot

Conditionné en caisses bois de 12 bouteilles.

115,00 €

TTC

18 bouteilles disponibles

Encore 250,00 € pour une livraison gratuite
* calculé pour achat à l'unité.
La règle est d'1 point pour 1 euro dépensé
Robe La robe est de couleur grenat
Garde Dès 2025 et jusqu'en 2035
Nez Le nez est riche et mûr
Temperature 16-18°C
Bouche La bouche est profonde et puissante
Cépage Cabernet Sauvignon,Merlot,Cabernet Franc,Petit Verdot
conseils de dégustation


Ce vin s'accompagnera bien avec une magnifique assiette de fromages

Charcuterie

Fromages

Plats en sauce

Le plus sensuel des vins de Pessac-Léognan
 
Château Haut-Bailly a des origines fort lointaines qui remontent au Moyen-Age. Deux familles originaires du pays Basque les Goyanèche et les Daitze furent les 1ers à y établir un domaine viticole vers 1530. Un siècle plus tard un financier Parisien dénommé Firmin Le Bailly acquiert la propriété et lui donna son patronyme. Plusieurs propriétaires se succédèrent jusqu’à un certain Alcide Bellot des Minières qui en acquérant le domaine en 1872 imprima sa marque de manière indélébile. Ce talentueux viticulteur réorganisa le vignoble et fit construire le château que l’on peut toujours admirer de nos jours. Sous l’égide d’Alcide Bellot des Minières la quote du vin grimpa très vite. Son propriétaire affubla Haut Bailly du qualificatif de Premier Grand Cru Exceptionnel. Cette dénomination resta longtemps en l’étiquette jusqu’en 1985 qui fût le dernier millésime produit par Château Haut-Bailly sous ce qualificatif. Haut-Bailly a rivalisé jusqu’au début de la 2nde guerre mondiale avec Margaux, Pétrus et Lafite. La qualité de ce cru classé a retrouvé un bon niveau en 1955 grâce à l’acquisition de la propriété par Daniel Sanders. Ce dernier va tout mettre en œuvre, à la vigne comme aux chais, pour retrouver la réputation d’antan. Château Haut-Bailly a été racheté en 1998 par le banquier américain, Robert Wilmers. Le grand Pessac-Leognan est dirigé aujourd’hui de manière remarquable par Véronique Sanders qui bénéficie des conseils des œnologues Jean Delmas et Denis Dubourdieu.