Imprimer

-20%

Château Chasse Spleen 2017

Château Chasse Spleen 2017

New product


AOC - Moulis en Médoc

Plus de détails

Rouge Bouteille 75cl 13°
Bettane et Desseauve
14.5 /20
RVF
16/20

« Un Chasse-Spleen étroitement enroulé et en couches montrant beaucoup de fruits rouges enveloppés dans des tanins fermes mais ronds et entraînés par une jolie acidité jusqu'à une finale délicatement moelleuse.» (James Suckling 2018)

Ce château au nom poétique, créé trop tardivement pour participer au classement de 1855, attendra jusqu'en 1932 pour se voir couronner de la mention "Grand Cru Exceptionnel", dans cette minuscule appellation qu'est Moulis-en-Médoc. Porté par des femmes tout au long de son histoire, le Château Chasse-Spleen est vite devenu un fleuron du Médoc. Situé sur les meilleures parcelle de la croupe de Grand Poujeaux, entre Margaux et Saint-Julien, il est aussi doté sur un terroir exceptionnel.

28,00 €

TTC

35,00 € TTC

24 bouteilles disponibles

Robe Robe grenat intense
Garde à déguster jusqu'en 2030
Nez Nez fruité, sur des arômes de curry, de brioche et de pain grillé
Temperature 14-16°C
Bouche Attaque sur la fraicheur, des tannins puissants mais tendres
conseils de dégustation


Nous conseillons un carafage d'une heure avant dégustation.

Fromages

Gibier

Viandes rouges

Château Chasse Spleen Château Chasse Spleen

Le Château Chasse Spleen est un domaine bordelais, situé dans a sous-région du Médoc. Le nom du domaine reste encore un mystère mais il existe quelques anecdotes à ce sujet datant des années 1860. En 1976, Jacques Merlaut acquiert le domaine de Chasse-Spleen et c’est sa fille Bernadette puis sa petite-fille Céline Villars qui en prennent la direction. Céline est accompagnée de son époux JP Foubet. Le Château Chasse-Spleen se situe au sommet des croupes du lieu-dit Grand-Poujeaux. Le vignoble, non loin de la Garonne, bénéficie d’un terroir d’exception. Outre le climat et la disponibilité hydrique, les vignes viennent assouvir leur besoin en eau dans la sous-couche d’argile et de calcaire. C’est ce terroir médocain, poussant la vigne à la persévérance, qui procure la densité des sucs des baies.