Imprimer
Château de Monthelie Rully 1er Cru Agneux 2019

Château de Monthelie Rully 1er Cru Agneux 2019

New product


AOC - Rully

More details

Vin blanc Bouteille 75cl 14°

Un vin blanc de la Côte Chalonnaise représentatif du millésime 2019 et agréable à boire dès maintenant.

Cette cuvée de Rully 1er Cru du Château de Monthelie est issue de jeunes vignes d'environ 15 ans d'âge. Elles bénéficient d'une exposition Est / Sud-Est et se situent entre 230 et 300 mètres d’altitude. Le sol est argilo-calciare. Le versant donne des vins qui rivalisent avec les meilleurs vins de la Côte de Beaune qui est toute proche.

La vendange est récoltée manuellement et elle est suivie par un tri successif à la vigne et à la cuverie. Concernant la vinification, un pressurage direct est effectué au pressoir vertical en bois. Par la suite, le vin est mis en fûts pour la fermentation alcoolique après un débourbage à froid. L'élevage se déroule aussi en fûts durant 15 mois.

29,90 €

TTC

24 bouteilles disponibles

* calculé pour achat à l'unité.
La règle est d'1 point pour 1 euro dépensé
Robe Robe jaune pâle
Garde 3-4 ans
Nez Nez aux arômes de fleurs blanches et de fruits jaunes mûrs
Temperature 11-14°C
Bouche Bouche riche et ample avec des notes mentholées et des arômes de bergamote
Cépage Chardonnay
conseils de dégustation


Dégustez ce Rully 1er Cru avec du jambon persillé, une blanquette de veau ou de la sole meunière

Apéritifs

Viandes blanches

Fruits de mer

A la construction du Château de Monthelie en 1746, les caves ont pour nature à y laisser se reposer des fûts de vin. Se mêlent alors une belle histoire entre ce patrimoine classé au Monument historique et la passion du vin. Aujourd’hui, le domaine Eric de Suremain, Château de Monthelie, est géré par Gwendoline, Dominique et Eric de Suremain. Une histoire d’hommes et de femmes pour la culture de la vigne, la vinification, l’élevage des vins, la mise en bouteille et la commercialisation. 

En 1978, Eric rejoint l’exploitation familiale, créée par son grand-père. Toute son enfance a été rythmée par les travaux de la vigne et c’est donc depuis son jeune âge qu’il aide son père et son grand-père. Lorsqu’en 1983 Dominique épouse Eric, elle est déjà profondément liée à sa vie de vigneron, sa passion. Elle s’installe sur le domaine et développe, en parallèle du travail à la vigne, la commercialisation des vins.
Quand à Gwendoline, elle rejoint la propriété familiale en 2019 et à 33 ans elle tend à préserver ce bel héritage.