Château la Vaisinerie "Quercus du Château la Vaisinerie" Puisseguin-Saint-Emilion 2014

Château la Vaisinerie "Quercus du Château la Vaisinerie" Puisseguin-Saint-Emilion 2014

New product


AOC - Puisseguin Saint Emilion

Plus de détails

Rouge Bouteille 75cl
RVF
14,5/20

La robe évoluée aux reflets encre annonce un bouquet chaleureux.

Cette cuvée, hommage au chêne tricentenaire qui veille sur le domaine, fait la part belle au merlot (90 % de l'assemblage). Après douze mois de fût, elle se présente dans une robe sombre, offrant au nez un boisé noble et un fruité généreux de cerise et de mûre nuancé d'épices. L'attaque ample ouvre sur un palais rond, riche et puissant, au fruité opulent porté par des tanins soyeux. À garder cinq ans et plus.

9,60 €

TTC

Robe Rouge rubis, avec des reflets encre
Garde Dès maintenant, jusqu'en 2020
Nez Arômes fruités (cassis) et d'épices (poivre noir)
Temperature 16 à 18°
Bouche Généreuse et onctueuse on retrouve les notes de cassis et de poivre noir. Tanins souples et légèrement minérale
conseils de dégustation


Viande rouge, gibier, fromage

Plats épicés

Plats en sauce

Viandes rouges

Charcuterie

Gibier

Château la Vaisinerie Château la Vaisinerie
La bâtisse fut construite en 1685 et dépendait du Château de Puisseguin. En 1718, elle prend son indépendance. Création des chais à cette époque. C'est en 2004 que la propriété est intégralement rénovée, s'équipant des dernières technologies d'élaboration des vins ainsi que d'un magnifique chai à barriques. Une propriété de 25 ha, dont 13 ha de vignes, 91% Merlot noir et 9% Cabernet franc, sols argilo-calcaires. Ces propriétaires sympathiques ont très bien réussi son Puisseguin-Saint-Émilion 2013, de couleur grenat intense, ample et parfumé, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, mûre) et dhumus, un vin séveux et persistant en bouche. Savoureux 2012, au nez de mûre et dhumus, charnu, aux connotations de cassis et de fraise des bois au palais, un vin qui mêle rondeur et structure. Le 2011 dégage des tanins mûrs et fermes à la fois, au nez ample et subtil dominé par les fruits macérés et l'humus, bien complexe. Le 2010, bien représentatif de ce millésime, intense, très parfumé, avec des notes de mûre et de griotte, un vin riche en couleur, qui allie distinction et structure, aux tanins présents, de bouche soyeuse et intense à la fois.
La cuvée Quercus 2013 est tout en bouche, de jolie matière, un vin au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits (cassis, groseille). Le 2012 est riche en couleur comme en matière, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, intense au nez comme en bouche avec des nuances de fruits noirs et de truffe, bien corsé.